Alliance fâcheuse

Fiche de renseignement dressée par la préfecture de l’Orne au sujet de Charles Prempain, architecte à Argentan (29 juin 1859).

Position de famille : Origine personnelle très honorable. Alliance fâcheuse motivée par l’existence d’un fils, seul enfant de cette union, et qui est élevé convenablement.

[…]

Moralité : a eu une jeunesse orageuse. Se conduit régulièrement depuis plusieurs années.

Principes politiques : n’a jamais paru s’occuper de politique ; n’a donné lieu à aucun reproche dans l’accomplissement de ses devoirs de citoyen. On peut croire même que de ce côté, il a résisté à des entraînements puissants.

Jouit-il de la considération publique ? Est réputé généralement un homme honnête et laborieux et si considération a eu à souffrir de son mariage, des circonstances et des précédents de cette alliance, on doit cependant reconnaître qu’il s’est déterminé à la contracter par des motifs honorables.

« Alliance douteuse » donc entre Charles Prempain, architecte de 36 ans, qui épouse en 1855 à Almenêches (Orne), Marie Rosalie Le Chevalier, 36 ans, mariage permet la reconnaissance de l’enfant Charles Désiré, 12 ans (et futur architecte). Forcément, ça fait jaser parmi la notabilité ornaise…

Source : Archives nationales, F/19/7880.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s