Il pleut sur Nan…cy

🎵 Il pleut, il pleut, bergère… 🎵

(une bergère en Lorraine, ça me rappelle quelqu’une).

Jamais vu autant de dossiers de travaux consacrés à des réparations des toitures et des couvertures dans une seule et même boîte. 14 dossiers sur 58, soit quasiment un quart, là où généralement on compte plutôt 5 dossiers sur le sujet.

Et malgré les rustines, le temps pleut et la situation a l’air toujours critique.

« Les eaux tombent dans la cathédrale, comme si elles provenaient de plusieurs fontaines » (délibération du bureau des marguilliers, 1848).

« Dans les temps d’orage, mais surtout lors de la fonte des neiges, l’eau tombe des voûtes à gros flots » (courrier du conseil de fabrique, janvier 1851).

Source : Archives nationales, travaux de restauration de la cathédrale de Nancy, F/18/7768.

Publicités

Les cloches de Quimper

[Quimper, ca rime avec « la terre ». J’avoue : en guise de titre, c’était ce pâle remix de l’ouvrage d’Alain Corbin, Les cloches de la terre, ou « Une cloche sonne, sooooonnnnneeeee » ! Et là, c’est parti pour la mélodie dans la tête toute la journée. De quoi en avoir plein le crâne. Tout comme des cloches. De Quimper].

En outre du service ordinaire, cette cloche est utilisée 3 fois par jour, à 8h, à 3h et à 10h, par la municipalité et la durée de chacune de ces sonneries est d’un quart d’heure et la sonnerie se fait à grand volée.

15 minutes de cloches à pleine volée 3 fois par jour ? En plus des heures, demi-heures, messes… waouw.

Enfin, début 1906, ils ont jugé bon, vu l’état branlant du beffroi, de suspendre temporairement la volée. Histoire d’éviter que les cloches se croient à Pâques et s’envolent …

Source : Archives nationales, dossiers de restauration de la cathédrale de Quimper, F/19/7830.