Comme un ouragan…

Comme un ouragan, la tempête en [la cathédrale]
A balayé le passé
Allumé le vice, c’est un incendie
Qu’on ne peut plus arrêter

C’est tout à fait ce qu’on découvre dans les dossiers de travaux de restauration des cathédrales au XIXe siècle : tempête, ouragan, orage, qui détruisent les vitraux, enflamment les clochers, voire font s’écrouler des voûtes !

On peut jeter un œil à cette histoire climatique du XIXe siècle dans l’inventaire en ligne (pour l’instant, cathédrales des diocèses d’Agen à Évreux, on travaille au reste…) : recherche « ouragan » dans l’inventaire

Rien que pour le mois d’octobre (non exhaustif) :

  • 4 et 5 octobre 1852, ouragan à Beauvais
  • 25 octobre 1878, ouragan à Meaux
  • 11 octobre 1839, ouragan et orage de grêle à Limoges qui brise les vitraux du séminaire et de la cathédrale.

 » Dans la croisée, les cinq grands vitraux exposés à l’Ouest, ont été entièrement détruits, les petits plombs ont été brisés et il a été nécessaire de les remplacer, ainsi que plusieurs autres parties des vitraux du chœur. »

  • 20 octobre 1880, ouragan et orage à Limoges

(un jour, je ferai une carte, bien sûr…)

Publicités

La cathédrale aux mille affiches 

Cambrai, 1886.

Las de voir une façade « aux milles affiches » et « absolument couverte d’affiches », l’évêque a fait peindre une grande inscription Défense d’afficher, croyant « entrer dans l’esprit de l’article 16 de la loi du 29 juillet 1881 ». 

Ca n’a pas vraiment plus à l’inspecteur général des édifices diocésains qui aurait aimé un truc plus discret… Ce à quoi l’évêque répondit qu’il serait bon que la loi de 1881 s’applique aux édifices du culte.

Une photo, si elle existe, doit valoir le détour!

Source : Archives nationales, dossier de travaux de la cathédrale de Cambrai, F/19/7664