wp-1448998247971.jpeg

Delcampe (pour les vieux journaux, essentiellement L’Excelsior), Gallica (pour les affiches du quartier) et un mur à habiller.

#Gallicanaute #DIY, round 2

A la soupe !

Elle a bon dos, la soupe, en cette semaine d’entre deux tours d’élection municipale. Elle s’en prend plein la gamelle, un coup à droite, un coup à gauche, en voit des vertes, des rouges et des brunes.

Un peu de respect tout de même, parce qu’après tout, la soupe a constitué – et constitue toujours, sous d’autres latitudes – la base de l’alimentation.

Gallica aime la soupe (et moi aussi).

Si vous manquez d’idées, il y a la Nouvelle cuisinière bourgeoise ou les recettes de Tante Angélique

 

Raccomodeur de porcelaine

« [Notre successeur archiviste] sera dans les conditions où nous nous trouvons nous-mêmes pour traiter les fonds de la période 1800-1940, obligés que nous sommes de passer notre temps à raccommoder la faïence ou plus noblement à faire de la reconstitution archéologique. »

Gérard Naud, La Gazette des Archives, n°75, 4e trimestre 1971, p. 186-187.

 

Ce soir, je me sens comme la raccommodeuse en faïence croisée dans un rôle de la capitation de 1760. Soupir et béatitude.