Une cathédrale moche

Le mot n’est pas lâché, mais le propos explicite… Jugez plutôt :

Cet édifice est sans valeur au point de vue de l’art ; dépourvu de style architectural dans l’ensemble des façades aussi bien que dans les détails, il est emprunt au plus haut degré du mauvais goût qui dominait à l’époque de sa construction. Rien dans la disposition du plan ne rachète la pauvreté des façades. Il n’a d’autre mérite que son étendue.

Source : Archives nationales, F/19/7757, 
rapport de l’architecte diocésain Théodore Olivier sur la cathédrale de Montauban, 1850.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s