Pas de travail pour les étrangers

« […] cet entrepreneur [M. Gabani] est italien, mais […] le sieur Sartori dont le nom est ajouté au sien et auquel le sieur Gabani était associé était naturalisé français.

Or le sieur Sartori étant décédé, il n’y a pas lieu de prendre comme son successeur dans les travaux le sieur Gabani resté italien et comme il n’y a pas d’entrepreneur de fumisterie français à Périgueux, nous ferons exécuter les quelques menus travaux d’entretien qui relèveront de cette profession par le plâtrier, le sieur Brachet, ce dernier étant suffisamment capable pour les exécuter »

Tant pis si le dit Pierre Gabani, fumiste de son état, travaille depuis 1875 aux travaux d’entretien de la cathédrale… et que pendant 18 ans ça n’a pas posé problème.

Source : Archives nationales, travaux de restauration de la cathédrale Saint-Front de Périgueux, juillet 1893, F/19/7815.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s