Cherche canapé géant

Cherche canapé géant

En 1823, l’évêché de Luçon adresse à l’administration centrale des cultes la liste au père Noël du mobilier manquant pour le palais épiscopal.

Parmi les meubles nécessaire au grand salon de réception,

un canapé à dix places (ainsi que 8 fauteuils et 12 chaises), le tout en acajou et d’une étoffe de choix en bleu-ciel.

Oui dix places ! Pour un montant de 1500 francs, soit moins cher quand même qu’un grand miroir…!

Source : Archives nationales, travaux de restauration de la cathédrale de Luçon, F/19/7725.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s